Décharge muqueuse de la femme comme morve: causes et méthodes de traitement

L'apparition de sécrétions muqueuses (leucorrhée), qui ressemblent à de la morve, fait partie de la physiologie normale du corps de la femme. Variante à caractère muqueux, de couleur transparente ou blanche, sans odeur désagréable.

Le secret alloué joue un rôle dans la prévention du dessèchement de la membrane muqueuse des parois vaginales, ainsi que dans la protection contre la pénétration d'agents pathogènes, tout en aidant le corps féminin. Les raisons pour lesquelles ces symptômes peuvent se développer sont très diverses.

Causes de la sécrétion de mucus chez la femme

Qu'est ce que cela signifie? Les écoulements muqueux naturels du vagin se produisent pour diverses raisons:

  1. Provoque du mucus lorsqu'il est excité.
  2. Vivre du stress.
  3. Changement climatique brutal.
  4. Traitement avec des médicaments contenant des hormones.
  5. Allergie de manifestations locales ou générales.
  6. Mauvaise hygiène intime.
  7. Fluctuations hormonales pendant le cycle. Avant et après les règles, la quantité et la structure du mucus varient considérablement.
  8. Un état de grossesse qui augmente la quantité d'œstrogène dans le corps, ce qui affecte la composition quantitative et qualitative des sécrétions.

Pertes vaginales transparentes

Si le mucus a une structure transparente, tout en n’émettant pas une odeur forte ni en produisant un inconfort, c’est la preuve du bon fonctionnement du système reproducteur, à savoir: ovaire. Jusqu'à 2 ml d'un tel secret peuvent être libérés par jour, alors qu'une teinte légèrement blanchâtre n'indique pas une pathologie. Ceci est simplement le processus de nettoyage du vagin.

Le volume et la structure de la décharge varient au cours des phases du cycle menstruel:

  • De 1 à 5 à 7 jours - la période de menstruation. Premièrement, il existe des secrets de maculage rose ou marron; pendant 2 à 4 jours, ils incluent le volume maximum de sang sous forme de mottes ou de caillots, et pendant 5 à 7 jours, ils diminuent à nouveau.
  • De 5-7 à 13-14 jours - la période de maturation de l'œuf. Du mucus abondant à ce moment n'est pas libéré - seulement environ 2 ml de particules aqueuses, muqueuses ou épaisses avec des mottes. Ne vous inquiétez pas si la couleur passe du blanc transparent au jaunâtre.
  • 14-15 jours - le moment de l'ovulation. Les œstrogènes atteignent un niveau maximal, ainsi le mucus atteint 4 ml. Sa structure est extensible, mais elle peut parfois être liquide et même collante. La teinte dans cette période est la plus saturée.
  • 16-28 jours - la période avant la menstruation. Le système reproducteur se calme un peu - il y a moins de pertes, mais juste avant la fin du cycle, une augmentation soudaine est possible en raison d'une augmentation de la quantité d'hormones.

Symptôme de maladie

L'odeur et la couleur de la décharge, similaires à la morve, changent lorsque l'inflammation se produit dans le corps après la chirurgie, à la suite d'une immunité réduite, d'une hypothermie du corps, d'une perturbation de la microflore vaginale due aux antibiotiques. La particularité des sécrétions pathologiques est qu'elles apparaissent en dehors de tout lien avec les processus du cycle et se poursuivent après la menstruation, lorsque le mucus doit être plus épais et produit en une quantité insignifiante.

De plus, les écoulements sous forme de morve, ayant une odeur désagréable, peints en jaune, vert ou gris, mousseux, abondant et cheesy indiquent des maladies du système urogénital, y compris celles transmises par contact sexuel.

Ceux-ci comprennent:

  1. Uréaplasmose ou mycoplasmose;
  2. Herpès génital - écoulement aqueux semblable à une buse, accompagné de la formation de cloques douloureuses à la surface des organes génitaux externes;
  3. Chlamydia - écoulement transparent ou blanc sous forme de morve en grande quantité avec les symptômes associés de la maladie;
  4. Gardnerellose - décharge abondante, visqueuse, grise avec l'odeur désagréable du poisson;
  5. Candidose vaginale - écoulement muqueux épais en grande quantité sous forme de flocons de fromage cottage ayant une odeur aigre caractéristique;
  6. La gonorrhée - écoulement abondant, muqueux, vert ou jaune, en raison du mélange de pus;
  7. Trichomonase - écoulement muqueux abondant sous la forme de la nature mousseuse morve, peinte en jaune ou vert.
  8. Vulvovaginite, cervicite, endométrite, salpingo-oophorite - sont toutes des maladies inflammatoires des organes génitaux internes et externes, dont la manifestation est la présence d'abondantes sécrétions muqueuses offensives de couleur jaune ou verte.

Si des signes de pathologie apparaissent dans la décharge, il est nécessaire de consulter un rendez-vous chez un gynécologue. Une enquête sera menée ici pour en déterminer la cause et un traitement adéquat est prescrit.

Décharge avec du sang

Les excrétions chez les femmes, comme la morve avec le sang, indiquent l'apparition d'une source de saignement dans les organes génitaux. Le plus souvent, il s'agit d'un dommage mineur au réseau vasculaire de l'utérus et de son col utérin, localisé dans la couche muqueuse. Cela ne conduit pas encore au développement de saignements totaux, non liés à la menstruation.

Les causes de ce type de décharge peuvent être l'érosion ou le cancer du col de l'utérus, les processus tumoraux de l'utérus (fibromes sous-muqueux, fibromes), etc. En tout état de cause, le développement d'un tel symptôme est une raison de poids pour un appel urgent à un gynécologue. Chez une femme enceinte à un stade précoce, l'apparition d'un écoulement vaginal de cette nature indique généralement une menace potentielle d'avortement spontané.

Après 22-25 semaines de grossesse et plus tard, la présence de sang dans la sécrétion muqueuse peut inciter le médecin à réfléchir à la menace d'un décollement prématuré du placenta ou à son éventuelle présentation (le tissu placentaire est associé à une gorge cervicale interne - une variante de la pathologie).

Lorsque considéré comme normal

Ne pas appartenir à la décharge anormale qui se produit après un contact sexuel. Par exemple, la fonction normale du système de reproduction peut présenter les caractéristiques suivantes:

  1. Des caillots transparents ou légèrement blancs apparaissent entre 1 et 4 heures après un rapport sexuel sans utiliser de préservatif.
  2. Les crachats de liquide blanc en excès sont excrétés le matin et sont la preuve d'un contact le soir ou la nuit sans l'utilisation de contraceptifs de barrière.
  3. Les sécrétions crémeuses blanches qui apparaissent en réponse au contact sexuel avec un préservatif sont également normales.

Assez souvent, les femmes ont des écoulements avec une teinte brunâtre, de texture similaire à celle de la morve. C'est un signe de la présence, en plus du mucus, d'une impureté sanglante. Ils peuvent apparaître après la prise de contraceptifs hormonaux. S'ils ne sont pas accompagnés de douleur, d'inconfort, d'odeur désagréable et de démangeaisons, cela ne devrait pas inquiéter la femme, car cela est considéré comme normal.

Si l'écoulement est muqueux et qu'ils ont une teinte brune, en plus, il y a une odeur piquante désagréable, alors vous devriez contacter le médecin qui peut rendre un verdict d'endométrite chronique.

Quand avez-vous besoin de l'aide d'un médecin?

Si les écoulements vaginaux sous forme de mucus transparent ne sont pas accompagnés de symptômes pathologiques tels qu'une odeur désagréable, des impuretés de pus ou de sang, de la fièvre, des douleurs et un inconfort, ceci est alors considéré comme une variante de la norme physiologique.

La raison pour aller chez un médecin spécialiste est de tels signes:

  1. Augmentation de la température corporelle;
  2. Sensations douloureuses et coupantes dans le périnée;
  3. Inconfort et douleur pendant l'intimité;
  4. Dysfonctionnement menstruel;
  5. Envie fréquente et douloureuse d'uriner;
  6. Rougeurs, éruptions cutanées et démangeaisons sur la membrane muqueuse des organes génitaux externes;
  7. Douleur d'aspiration dans la région lombaire.

Lorsqu'un seul symptôme ou leur combinaison apparaît, il est recommandé à la femme de subir sans délai un examen médical. Le choix des tactiques de diagnostic et de traitement est effectué par un gynécologue ou un dermatovénérologue. Lorsqu'une maladie infectieuse de nature bactérienne est détectée, on prescrit au patient un traitement antibactérien à l'aide de médicaments à large spectre. Si les sécrétions pathologiques sont provoquées par le virus de l'herpès génital, ce problème est résolu à l'aide d'agents antiviraux. L'acyclovir est un exemple frappant.

Comment traiter?

Un écoulement normal et sain ne devrait pas être dérangé, juste assez pour maintenir le niveau nécessaire d'hygiène personnelle. Il devrait être lavé deux fois par jour avec de l'eau claire, tous les jours pour changer de vêtements, il est souhaitable qu'il soit fabriqué à partir de tissus naturels. Si vous devez utiliser des tampons quotidiens, il est conseillé de choisir des parfums et des parfums différents, car ils peuvent provoquer des violations de la microflore.

Si la décharge augmente en volume, acquiert une ombre ou une odeur malsaine, vous devez consulter un gynécologue dès que possible. Le traitement dépendra de la maladie qui a déclenché le changement du secret. L'essentiel est de ne pas retarder l'appel d'un spécialiste, certaines maladies peuvent être extrêmement dangereuses, elles entraînent la stérilité et peuvent même menacer la santé d'une femme.

Prévention

Les muqueuses pathologiques sont transparentes pour les femmes, en fonction de la cause du problème. Par exemple, la flore fongique est généralement traitée avec des médicaments antifongiques: ils sont introduits dans le vagin sous forme de gel ou de crème. La vaginose bactérienne est traitée avec des pilules ou des onguents antibiotiques.

La plupart des infections vaginales et autres maladies des organes génitaux internes peuvent être prévenues avec des mesures préventives simples:

  1. Suivez les règles d'hygiène personnelle et nettoyez régulièrement les grandes lèvres avec du savon doux et de l'eau tiède.
  2. Autant que possible, limitez l'utilisation de savons et de gels aromatiques pour l'hygiène intime.
  3. Portez des sous-vêtements 100% coton et évitez les vêtements trop serrés.
  4. Pendant les rapports sexuels, utilisez toujours un préservatif, et après le rapport sexuel, assurez-vous de bien laver votre peau.

Le corps de la femme est conçu de manière à ce que, en plus de la menstruation mensuelle, il y ait également des pertes vaginales transparentes. Souvent, de tels blancs sont une norme absolue et ne doivent pas être préoccupants, surtout si toutes les mesures préventives sont observées. Mais tout changement devrait obliger une femme à consulter un médecin au moins pour obtenir des conseils. Vous bénisse!

Loading...

Laissez Vos Commentaires