Thrombophlébite des membres inférieurs

La thrombophlébite des membres inférieurs est une inflammation de la veine avec la formation d'un caillot sanguin qui ralentit le flux sanguin. La maladie a des conséquences très graves pouvant parfois entraîner la mort.

Une thrombophlébite s'installe discrètement et inaperçue, se faisant passer pour un problème mineur des jambes (douleur modérée, léger gonflement, rougeur). Dans de nombreux cas, l’apparition de la maladie reste sans attention appropriée, c’est une attitude frivole à l’égard de leur propre santé qui conduit à de tristes résultats.

Dans ce document, nous parlerons de la thrombophlébite des membres inférieurs (voir photo), de ses premiers symptômes et des schémas thérapeutiques actuels.

Raisons

Pourquoi une thrombophlébite des membres inférieurs survient-elle et de quoi s'agit-il? Une des causes les plus courantes de thrombophlébite est l’effet des varices (c’est une autre preuve évidente de la nécessité de traiter rapidement les varices).

En plus des varices, un certain nombre de maladies peuvent provoquer une thrombose - il s’agit de la grippe habituelle, de la tuberculose, de l’érysipèle, des amygdalites, de la pneumonie, des caries, de la scarlatine, des maladies qui entraînent une diminution de l’immunité et des processus inflammatoires de toute localisation. Également menacé par un repos au lit prolongé et une maladie cardiaque.

La probabilité de thrombophlébite augmente après une intervention chirurgicale, un traumatisme, une grossesse ou un accouchement. Je voudrais porter une attention particulière aux dommages aux vaisseaux sanguins causés par la fixation des compte-gouttes - c'est un facteur de risque important.

Facteurs de risque

Trois facteurs principaux déclenchent la formation d'un caillot sanguin dans un vaisseau sanguin:

  • augmentation de la coagulation du sang;
  • flux sanguin lent;
  • l'évolution des processus inflammatoires dans la paroi vasculaire.

La présence d'au moins un de ces facteurs augmente considérablement le risque de thrombophlébite.

Symptômes de thrombophlébite

La maladie commence soudainement, sur fond de bien-être. La croissance des symptômes de thrombophlébite des membres inférieurs se produit rapidement:

  1. Douleur constante de caractère terne avec un effort sur la jambe.
  2. Gonflement des membres.
  3. Rougeur de la peau lors de la formation d'un caillot sanguin.
  4. Augmentation de la température corporelle à 37,5 - 38 degrés.
  5. Les zones de formation de caillot sanguin deviennent visibles à l'œil nu - la peau change de couleur (soit elle rougit, soit brunit en fonction de l'emplacement du vaisseau sous la peau ou au fond de la jambe).
  6. Ça fait mal de rester debout et de marcher.

L'état du patient au début est satisfaisant. Mais à mesure que l'inflammation se propage, les symptômes de thrombophlébite augmentent: le processus se déplace vers le tissu sous-cutané, la peau devient rouge, s'épaissit et se soude aux vaisseaux enflammés. Sa température augmente.

Une augmentation supplémentaire du processus inflammatoire conduit à l'apparition de maux de tête, de frissons, de sueurs et à une augmentation de la température corporelle au-dessus de +39 ° C. La région de la veine enflammée devient brûlante et extrêmement douloureuse. Les ganglions lymphatiques de l'aine deviennent si gros qu'ils causent de la douleur en marchant. Si vous ne consultez pas un médecin à ce stade de la maladie, il est alors possible que l'état du patient se détériore, ce qui peut entraîner la mort.

Thrombophlébite des membres inférieurs: photo

En ce qui concerne la thrombophlébite des membres inférieurs, nous proposons de visionner des photos détaillées de manifestations cliniques.

Comment est le diagnostic?

Le diagnostic de thrombophlébite des membres inférieurs est réalisé par une méthode instrumentale peu invasive ou non invasive, parmi laquelle la position dominante est prise par échographie et plus précisément - par angioscanner recto verso des membres inférieurs avec cartographie couleur du flux sanguin.

L'utilisation de cette méthode vous permet de visualiser clairement l'état de la lumière veineuse, de voir un caillot de sang dans les veines des membres inférieurs (le cas échéant), de localiser celui-ci et de voir clairement la direction du flux sanguin et sa vitesse.

Traitement de la thrombophlébite des membres inférieurs

Si des symptômes de thrombophlébite des membres inférieurs sont détectés, il est important de prévenir la propagation de la maladie dans les veines profondes, d'exclure la thromboembolie de l'AL, de réduire les manifestations inflammatoires et de prévenir les rechutes.

Avec la pathologie existante des veines dilatées sans affecter les profondes, le traitement peut même être effectué sur une base ambulatoire. Mais s'il existe un risque de formation d'embolie pulmonaire et de processus inflammatoire exprimé, le traitement doit être effectué dans un hôpital sous la surveillance de spécialistes.

Le traitement principal vise à éliminer les processus thrombotiques locaux et inflammatoires. Dans les premiers jours, lorsque le traitement de la thrombophlébite des membres inférieurs est effectué et que l'inflammation est la plus prononcée, il est souhaitable de former un bandage à l'aide de bandages élastiques. Au fur et à mesure que les manifestations disparaissent, vous pouvez utiliser des tricots médicaux - collants, bas ou chaussettes de la 2-3ème classe de compression.

En outre, le schéma thérapeutique comprend la prise de certains médicaments:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - sous forme de diclofénac, kétoprofène, etc.
  2. Drogues Venotonic - Troxérutine, Detraralix, etc.
  3. Médicaments réduisant la thrombose - aspirine, Plavix, Trentala, etc.
  4. Le traitement enzymatique systémique a pour objet Wobenzym ou Flogenzyme.
  5. Spasmolite sous la forme de No-shpy, Papaverina, etc.
  6. Drogues désensibilisantes - Tavegila, Suprastin et autres.
  7. Hirudothérapie, qui réduit la viscosité et la coagulation du sang.
  8. Anticoagulants qui bloquent la thrombose.
  9. Antibiotiques, à processus purulents.

La chose la plus importante à savoir sur le traitement de la thrombophlébite n’est pas d’essayer de guérir ou d’améliorer en quelque sorte votre état de santé à la maison. Seul un spécialiste est en mesure de poser un diagnostic complet et, sur cette base, de sélectionner des médicaments, des procédures ou de prescrire une intervention chirurgicale.

Gymnastique

Les exercices thérapeutiques effectués à la maison à partir d’exercices simples aideront à réduire le risque de développement ultérieur de la maladie:

  1. Exercice simple "vélo". Allongé sur le dos, faites pivoter les jambes pendant 5 à 6 minutes.
  2. Debout sur le sol, effectuez des rotations latérales 6 à 10 fois avec chaque pied.
  3. Allongé sur le dos, les jambes à la verticale pendant 1 minute pour maintenir la position, abaissez doucement.
  4. Pour lever les jambes dans les positions pliées et redressées 5-6 fois.
  5. Faites des attaques en alternance avec les pieds en avant et sur les côtés 5 fois.

Remèdes populaires

La prévention de la thrombophlébite et la prévention des complications peuvent être abordées en suivant les conseils de la médecine traditionnelle.

  • De bons résultats dans le traitement de la thrombophlébite donnent la teinture de racine d'Adam ou de tamus ordinaire. Racine d'Adam - 10 g Kipyatok - 50 gr Insister pour une demi-heure, filtrer, prendre 1 cuillère à soupe trois fois par jour pendant 15 minutes. avant les repas. La racine d'Adam associée à la sophora japonaise et à la châtaigne donne les meilleurs résultats.
  • Teinture d'abeille Podmor. La vie des abeilles est courte. Et au printemps, les personnes âgées qui ont travaillé l’été meurent. Les jeunes abeilles les mettent sur le tableau de bord. Cela s'appelle un sublime. Ils doivent être ramassés et versés avec de la vodka (une poignée de porem pour 0,5 l de vodka). Insister deux semaines, la souche. Utiliser comme compresse, qui est superposée sur la plaie pendant 1,5 à 2 heures.
  • Remède traditionnel contre les thrombophlébites: 1 verre de jus d’oignon, 1 verre de mélange au miel et conserver le mélange pendant 3 jours à la température ambiante, puis au réfrigérateur pendant 10 jours. Buvez cet outil pendant 1 cuillère à soupe. cuillère 3 fois par jour 30 minutes avant les repas. Cette recette a vraiment aidé. Après 2 mois, le patient pouvait non seulement marcher librement, mais aussi courir. Depuis lors, sa thrombose ne lui a plus posé de problème, même si elle a maintenant 61 ans. La composition prend toujours pour la prévention - 1 fois en 3 ans.
  • Une infusion de citron et d'ail peut dissoudre les caillots sanguins dans les veines, ainsi que dégager les vaisseaux sanguins du cholestérol, cette infusion soigne les articulations et les intestins, améliore l'immunité. Pour le préparer, vous devez prendre 4 grosses têtes d’ail, 4 gros citrons et 3 litres d’eau. Émincer l'ail et les citrons, placer la bouillie résultante dans un bocal de trois litres et verser de l'eau bouillie fraîche sur le dessus. Insister dans un endroit sombre pendant 5 jours en agitant quotidiennement. La souche devrait recevoir environ 2,5 litres de perfusion. Prendre le matin à jeun. 30 minutes avant la perfusion, boire 1 tasse d'eau chaude. Puis, après une demi-heure, boire 50-100 g de perfusion. C'est un outil très utile, il peut être bu toute une année sans repos, avec un grand bénéfice pour le corps.
  • Les huiles essentielles de fleurs de millepertuis, de bois de santal, de romarin et d'arnica de montagne sont utilisées comme médicaments pour traiter la thrombophlébite. Leur utilisation est recommandée dans les premiers stades de la maladie. Pour améliorer l'effet de toute huile est mélangé avec 0,5 c. À thé. vinaigre de cidre. Le mélange est broyé par des mouvements de massage dans la zone des joints veineux.
  • Compresse au miel. Pour ce faire, le miel sous sa forme pure est appliqué sur une toile de lin et appliqué sur la zone touchée par la veine. Pour une compresse, le miel peut être mélangé avec une feuille de kalanchoe broyée ou appliqué sur une feuille de chou. Ces deux plantes ne font qu'augmenter le pouvoir du miel.

L'auto-traitement de la thrombose veineuse aiguë des membres inférieurs avec des remèdes populaires est inacceptable sans consulter un médecin, un tel traitement peut entraîner une invalidité du patient et même la mort.

Prévention

Si le patient a déjà souffert de thrombophlébite, le médecin a pour tâche de prévenir sa rechute. En plus de la compression élastique et des phléboprotecteurs, il est conseillé d’inclure des mesures physiothérapeutiques dans le complexe de traitement - champs magnétiques alternatifs, courants modulés sinusoïdaux.

Le principe de base de la prévention de la thrombophlébite est le traitement opportun et adéquat des maladies veineuses chroniques. Cela comprend principalement le traitement chirurgical des stades précoces (non compliqués) des varices.

Loading...

Laissez Vos Commentaires